Louise Lévêque
Cie Vivre dans le feu

 

CRÉATIONS

 

KAOS

 

Jeune trisomique et esprit génial, Yvon Kader habite un monde poétique.

Dans sa chambre, bulle protectrice et déstabilisante, nous sommes plongés dans un espace sonore composé de voix, de mémoires. Les sons circulent, encerclent, effraient, harcèlent, consolent.  

Dans cette bulle, il se raconte les instants, les pierres d’achoppement, ses doutes, ses colères. 

Kaos est un cri de beauté, de révolte, un appel au sublime, à la rage, aux tempêtes. C’est le cri d’un enfant qui se demande comment vivre sa vie. Car il est différent et il en est conscient. Pour l’incarner, un comédien âgé, un visage autre, étrange. Vision tour à tour affreuse et merveilleuse, il restera toute sa vie un vieil enfant.

Création 2020-2021

 

L'Appel de la forêt de Jack London - Randonnée Spectacle 

 

L'Appel de la forêt, c'est une transformation qui crie la vie, la quête de liberté, la quête de soi, de l’ailleurs, de l’absolu, d’un monde poétique.
Buck ne savait pas lire les journaux, il aurait su sinon… Du soleil californien au Klondike, de la douceur à la violence extrême, Buck se transforme.

En demandant à une danseuse d’interpréter ce livre, je souhaite engager les spectateurs dans une expérience corporelle qui sollicite les sensations, la mémoire et l’instinct. Que le corps soit le vecteur d’une interrogation sur sa propre philosophie de l’existence. 

Grâce à la danse, nous chercherons à raconter ce personnage hybride mi animal, mi humain, personnage du roman mais aussi double des aspirations de l’auteur, de son propre appel, celui de l’écriture. 

La danse et la randonnée nous conduiront à entendre la voix et voir les traces de ce qui ne parle pas, l’appel, le sauvage.

Création le 29 juin 2019

 

Adieu de Balzac - Randonnée Spectacle 


Adieu, c'est le désastre de la Bérézina, c'est une histoire d'amour et de folie. 
Les troupes napoléoniennes fuient le froid, la faim et l'armée russe. Il faut traverser le fleuve avant que le pont ne soit coupé, le général Philippe de Sucy se bat pour sauver son amie.

Création 2018

 

 

La compagnie Vivre dans le feu est créée en 2008.

Elle doit son nom à la poète russe Marina Tsvetaeva à laquelle était consacré le premier spectacle de la compagnie : Les Salamandres dansent…

La Vie est une gare, je vais bientôt partir, je ne dirai pas où.
Marina Tsvetaeva



Chaque projet propose une rencontre entre le réel et une langue lyrique comme une entrée vers un monde plus grand, espace d’imaginaire et de poésie. Cette rencontre est sans cesse l’occasion de se reposer la même question : comment faire de sa vie un poème ?

Les spectacles proposent des formes variées : banquets, randonnées spectacles, concerts théâtraux, formes plateau, performances poétiques…
Chaque spectacle déplace les outils du théâtre à la recherche d’un rapport intime et non codifié avec chacun des spectateurs. Les projets s’écrivent pour une poétique de la relation, impliquant le corps, les sensations et la mémoire comme autant de portes d’accès à un espace propre à chacun.

Le travail sur la langue et la musicalité est primordial. Rabelais, Tsvetaeva, Balzac, écrivains voyageurs, écriture d’espace poétique dans le réel, souvent associés à un dialogue avec des compositeurs de musique contemporaine et concrète…, les projets explorent le rythme et un rapport physique et joyeux aux mots.